A l’ère du digital, réinventer la formation

la formation
Partagez l'article:

 2,358 vues totales

Les cabinets de formation sont à la croisée des chemins. Entre l’impact des nouvelles technologies et les attentes pointues d’entreprises de plus en plus investies en matière de formation, les défis sont nombreux. Nonobstant les effets perturbants et accélérateurs de la crise sanitaire actuelle, la transformation de l’offre de formation est en marche.  Nous avons invité M. Halim Farajallah, Directeur Général de DMM à s’exprimer sur les grandes tendances de la formation.

Parlez-nous tout d’abord de DMM ? Quelle vision développez-vous ?

DMM est un groupe spécialisé dans la formation des Managers, dans le coaching d’accompagnement de dirigeants et le conseil RH. Implanté en France et au Maroc, DMM intervient auprès des grandes entreprises internationales dans le secteur de l’Industrie, du BTP, du Luxe mais aussi auprès des grandes Institutions bancaires et financières au Maroc mais aussi dans les différents pays et en particulier en Afrique centrale et subsaharienne. DMM  tient de sa longue expérience au service de Grandes Entreprises et des PME, une conviction forte :  Il en va du développement et du renforcement des compétences des managers  de l’avenir de l’Entreprise : capacité à conduire les transformations,  engagement  des collaborateurs, construction d’une vision stratégique alignée, management à distance, et bien d’autres.  C’est le défi que DMM relève et traduit dans sa vision que résume la formule : « Human First ».Il s’en donne les moyens aujourd’hui à l’aune du virage digital,en accélérant la transformation de ses interventions  vers des nouveaux modes d’apprentissage .


Le développement des compétences managériales est au cœur de vos préoccupations. Une longue et riche expérience auprès d’entreprises tant en France qu’au Maroc vous permet d’en saisir à la fois les contours précis et les natures nouvelles. Pourriez-vous nous en dire plus ? Quelles seraient les compétences à valoriser aujourd’hui. ?

Le développement des compétences commande la transformation organisationnelle des entreprises. Les métiers et les outils évoluent et nécessitent de réussir une adaptation permanente de l’action des collaborateurs au regard des missions confiées.  Il est donc attendu de développer ou d’acquérir les compétences nécessaires pour accroitre les niveaux de performance. C’est dire que les managers seront les leviers puissants des dynamiques en cours car ils seront appelés à prendre à charge les enjeux business des entreprises et à accompagner les équipes en leur donnant les ressources motivationnelles nécessaires pour relever les défis qui se présentent.

Le développement du potentiel managérial est la clé du succès.  C’est là – à mon sens – une évidence.  La situation de crise que nous vivons est un révélateur de cette nécessité. Il faudra définir de nouvelles mises en perspectives de leur formation et de leur accompagnement. Les champs à investir sont à notre avis : le Leadership de la Transformation, le Management de la transformation, le développement de l’empowerment, la prévention des risques Psychosociaux sans oublier les fondamentaux du management.


DMM et sa filiale Maroc ont pris le tournant des transformations en cours tant au plan de son organisation que de ses approches pédagogiques à travers les contenus délivrés. Que dire de ce virage pris ? Où placez-vous votre curseur ? 

DMM a voulu apporter son savoir-faire mais aussi participer et façon vigoureuse à installer des pratiques innovantes et des modes d’intervention en lien avec le fort mouvement d’internationalisation et de digitalisation que nous vivons. L’entreprise marocaine est, en effet, en pleine mutation. L’accompagnement de grands groupes marocains dans leur développement sur le continent africain a été majeur dans la création de parcours de formation innovants. Ainsi, nous avons pu travailler à innover nos pratiques qu’elles soient en résidentiel et de plus en plus à distance au sein d’un même pays ou à l’international. Pour répondre à votre question, le curseur évolue précisément vers un besoin d’agilité et d’adaptation plus impératif en raison des enjeux business, des technologies usitées et des attentes en termes d’apprentissage des ressources

Au plan de son organisation, DMM travaille sur le principe de la mutualisation. Aujourd’hui nos pôles français servent d’incubateur aux nouvelles technologies et aux modalités pédagogiques les plus modernes. Nos interventions au Maroc ou ailleurs bénéficient de tout ce savoir-faire largement testés et expérimentés. A ce titre, nous nous tournons souvent vers nos clients Marocains pour leur réactivité et leur appétence à se porter vers des nouveaux programmes. De même nous avons à cœur d’apporter la meilleure expertise à nos clients en fonction de leurs projets.  A titre d’exemple, les formateurs de DMM animent partout sans restriction géographique car pour nous ce n’est pas le lieu qui compte dans la réalisation d’une formation mais l’expertise attendue par le client dans son projet de formation.


Le e-learning occupe tous les esprits. La tendance est désormais installée. Qu’en dites-vous ? Quelles formes cela peut-elle prendre ? Quelles termes et formes faut-il précisément associer au e-learning ?  

La révolution digitale est en marche. DMM a pris ce virage très tôt. Nous sommes aujourd’hui face à une palette de modalités digitales allant – entre autres – du mobile learning, micro doing, serious game, classes virtuelle aux vidéos learning. L’expérimentation progressive de ces outils a démarré pour DMM il y a presque 10 ans.

Un virage apparemment judicieux puisque les demandes de nos clients sur ce type de modalités pédagogiques ont pris une ampleur inattendue cette année. Nos programmes se sont vite réinventés  se composant désormais de multiples outils et modalités pédagogiques pour intensifier l’impact de la formation.  Par exemple, nous pouvons mêler au sein d’une même classe virtuelle des modalités d’exercices en sous-groupes, des quizz challenges, des mises en situation filmée et débriefer en live. Nous nous sommes inscrits dans la perspective du Digital Interactif en utilisant utiliser les outils digitaux et en cherchant à intensifier leurs impact grâce aux interactions apprenants- formateurs.


Comment se construiront les politiques de formation de demain ?

Les politiques de formation sont à un tournant décisif. Nous l’observons déjà au travers les demandes nouvelles exprimées par nos clients. Nous le ressentons aussi du fait de l’importance grandissante des technologies qui impactent aussi bien les pédagogies empruntées que les formats pris par la formation. Les départements formation ont su s’adapter extrêmement rapidement à ce changement.  Le contexte inédit de la crise sanitaire a contraint les politiques de formation à s’orienter rapidement vers du digital et du distanciel Les fonctions formation ont relevé sans faillir le défi majeur de transformer chaque programme en digital, digital interactif ou blended.

Il est certain aussi que l’ensemble des acteurs de la formation sont désormais amenés à professionnaliser plus encore leurs métiers sur la connaissance des nouvelles modalités digitales, l’ ‘ingénierie pédagogique, les compétences pédagogiques des formateurs pour animer à distance.  La préparation et la construction pédagogique de la formation n’a jamais pris autant d’importance. A distance les temps sont plus courts et laisse moins la place à l’improvisation.

Il en va de même pour l’organisation de ces départements qui se renforceront d’expertises pointues et de ressources à forte dimension technologique.  On voit donc apparaitre des métiers nouveaux  tels que chargés de formation digitale, des community manager, des chargés de marketing formation. Ces mêmes organisations se doteront en termes d’outils spécifiques tels que les plates –forme LMS afin de permettre à l’ensemble de leurs collaborateurs d’accéder à leur contenu formation on-line.

En termes d’approches, il faudra repenser la proximité avec les apprenants. Les politiques Formation se recentreront autour de lui. Les acteurs de la formation devront d’avantage communiquer pour convaincre les apprenants de tenter ces nouvelles expériences et bien sûr les réussir. En un mot, c’est le Focus Apprenant qui déterminera la réussite d’une politique formation.

En ce sens, DMM se tient au côté des entreprises à la fois pour réaliser les actions de formation au mieux de l’état de l’art mais aussi les conseiller pour les accompagner à réaliser toute la révolution digitale de leur activité de formation.

 

Panorama RH

Partagez l'article:

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir PanoramaRH Brief, la newsletter RH qui va à l'essentiel.

Panorama RH

Panorama RH est la première plateforme RH marocaine indépendante qui propose des articles, témoignages, interviews et tribunes d'experts où sont abordés tous les aspects de la gestion des Ressources Humaines. C’est un lieu de partage ouvert et un moyen de s’informer et suivre les grands courants et tendances RH. Grâce à une équipe d’experts et une ligne éditoriale rigoureuse, vous disposerez d’une vision panoramique du monde RH. Panorama RH est aussi un support de choix pour la communication des cabinets, consultants et éditeurs de solutions RH.

Accès rapide

Newsletter