Investir dans les RH : 6 priorités majeures

priorités RH
Partagez l'article:

 232 vues totales

Débutons, ensemble, ce nouvel exercice en adoptant un ton léger et porteur d’espoirs malgré des vents contraires bien tenaces. Nos premières réflexions mises en partage en seront nourries. Nous sommes convaincus par quelques « bonnes nouvelles » de pouvoir démarrer l’année sur une note encourageante.

Nul doute que 2022 sera une année de tensions réitérées pour les professionnels des Ressources Humaines. Ils devront, une fois encore, faire preuve de flexibilité, créativité et résilience. Ils devront apporter des réponses appropriées aux interrogations de l’heure : réorganisation du travail, travail hybride, santé et bien-être des collaborateurs, développement des compétences, recherche de talents et recours aux nouvelles technologies afin d’optimiser les processus RH.

Mais quelques tendances lourdes définissent des perspectives bien nettes invitant à quelques projections optimistes. Six sillons se dessinent clairement traçant par là –même les lignes d’horizon des choix premiers des chefs d’entreprise en matière d’investissements RH.

Par ce biais, la fonction RH s’en trouvera inéluctablement rehaussée et occupera une place plus centrale dans les stratégies d’entreprise. Quels segments ou domaines d’activités seront alors privilégiés pour qu’y soient orientés les efforts financiers consentis au développement des entreprises ?

#1 Dans le contexte rapidement décrit ci-dessus, la recherche de Talents sera plus ardue et plus aiguisée. De facto, la gestion des talents s’imposera comme « Le » véritable challenge de grands nombre d’entreprises marocaines. Pour illustrer cela, notons simplement que les dénominations fonctionnelles font aujourd’hui florès en ce sens. De nombreux départements au sein de Pôles RH de grands Groupes indiquent par des appellations consacrées toute cette préoccupation nouvelle et l’ambition d’y faire face.  La gestion des Talent est en train de devenir une priorité. Preuve en est : les dispositifs mis en place au sein des entreprises marocaines sont de plus en plus structurés, renforcés et toujours plus outillés.

#2 Corollaire de cela ou préalable indépassable – ce sera selon- les processus de Recrutement connaissent une révolution sans précédent. Grandes, moyennes ou petites, les entreprises s’y mettent avec une vigueur sans précédent. Il était temps. Appels renforcés aux expertises de cabinets spécialisés, outils de sourcing diversifiés, communication RH nettement améliorée, ouverture aux nouvelles technologies, méthodes de suivi et pédagogies d’évaluation des recrutements maitrisées, solutions psychométriques de sélection de plus en plus plébiscitées, la palette des interventions dédiées à ce genre d’exercice présente désormais un calibre d’une autre nature conduisant à des investissements désormais conséquents.

#3 L’implémentation de technologies puissantes au service du développement des activités RH se renforce très sous l’effet des politiques de digitalisation des processus menées par nombre d’entreprises et celles visant principalement la dématérialisation des traitements RH. Cette orientation n’est plus la résultante d’une appétence singulière du responsable RH – nourrie par une sensibilité accrue aux nouveaux aspects de la technologie ou une quelconque vocation managériale à être dans le temps technologique du moment – mais bien plus une question de réelle mise à niveau de la pratique RH pour gagner en efficacité et qualité de décision. L’automatisation des tâches, la gestion de la data RH ou encore les processus de digitalisation sont désormais des priorités pesantes.

#4 Dans ce droit fil, l’externalisation du traitement de tout ou partie des activités RH est de moins en moins considérée une simple option de gestion RH ; une forme alternative mais bien esseulée dans les choix possibles. Il ne s’agit plus, aujourd’hui, d’une option marginale. Elle se comprend et se conçoit de plus en plus comme un choix efficient et sérieux. Elle vise à optimiser la gestion RH interne des entreprises en procédant à une redéfinition des priorisations des fonctions RH ; Pour l’externe, le traitement des activités administratives et pour l’interne, la gestion des problématiques de développement du Capital humain. De nombreuses entreprises ont sauté le pas et ont consacré à cela les investissements nécessaires.

#5 L’appel à des solutions RH globalisantes est, là encore, une orientation marquée privilégiée par les entreprises. Que les mises à niveau décidées se fassent briques par briques, cela est évident. Quelles tiennent compte du « degré de maturité RH » de l’entreprise, cela ne fait aucun doute. Mais ce qui est certain aujourd’hui, c’est la prise de conscience qu’il faille disposer d’une vision complète de l’activité RH, de penser cette dernière globalement et partant de réfléchir de façon systémique à l’implémentation des SIRH qui s’en suivrait. De ce point de vue les contributions d’acteurs marocains s’appuyant sur des partenariats internationaux existent. Elles illustrent – si besoin était – cette montée en puissance du déploiement de façon évolutive des SIRH solides dans les entreprises.

#6 Le développement des compétences internes (upskilling ou reskilling) va probablement constituer le levier de développement en matière de RH des plus sollicités. De nouvelles et très puissantes demandes vont apparaitre. Il faudra former plus vite, de façon plus agile mais aussi en tenant compte des rythmes et surtout des besoins de chacun. Les contenus des apprentissages vont être modifiés mais aussi et de plus en plus construit sur l’idée d’Asssement center susceptibles de mieux évaluer les réels besoins de montée en compétences. Sous un autre angle d’approche, les formes classiques de recours à la formation vont disparaitre sous l’effet des technologies nouvelles mais aussi du renouvellement des pédagogies. Innovation et créativité deviendront les maitres mots dans ce domaine.  Enfin, les acteurs traditionnels qu’auront été les cabinets et autres acteurs de la formation seront bousculés par l’arrivée de nouveaux acteurs telles les grandes écoles de Management et autres Universités.

 

Karim AMARA

Partagez l'article:

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir PanoramaRH Brief, la newsletter RH qui va à l'essentiel.

Panorama RH

Panorama RH est la première plateforme RH marocaine indépendante qui propose des articles, témoignages, interviews et tribunes d'experts où sont abordés tous les aspects de la gestion des Ressources Humaines. C’est un lieu de partage ouvert et un moyen de s’informer et suivre les grands courants et tendances RH. Grâce à une équipe d’experts et une ligne éditoriale rigoureuse, vous disposerez d’une vision panoramique du monde RH. Panorama RH est aussi un support de choix pour la communication des cabinets, consultants et éditeurs de solutions RH.

Accès rapide

Newsletter