2022 exigera un engagement RH plus poussé en matière du bien-être

covid 2022
Partagez l'article:

 1,464 vues totales

Alors que les variantes menacent de prolonger une pandémie dont beaucoup espéraient qu’elle serait déjà derrière nous, les employés continueront d’avoir besoin de soutien.

Si les responsables des ressources humaines devaient choisir un mot pour définir leurs priorités au cours de l’année écoulée, le “bien-être” figurerait probablement en tête de liste. Et, selon plusieurs experts, cette tendance devrait se poursuivre jusqu’en 2022.

Nous pensions, en arrivant en 2021, que nous serions dans une année de récupération et que nous aurions dépassé ce qui s’est passé en 2020,  mais nous voyons maintenant que ce sera au moins une expérience COVID de deux ans, pas une. Nous devons donc réfléchir aux attentes des employés qui arrivent dans ce nouveau monde et à la façon dont nous pouvons soutenir leur bien-être, car tout le monde essaie encore de guérir du traumatisme de 2020, et maintenant de 2021.

Au début de la pandémie, certaines entreprises, notamment dans le secteur d’offshoring, ont renforcé leurs approches du bien-être : allocations de bureau à domicile, nouveaux programmes de santé mentale, offres de bien-être virtuel, “congés de bien-être”, entre autres avantages. Ces initiatives reflètent les investissements accrus que les entreprises ont consentis pour améliorer le bien-être de leurs employés. Cependant, malgré ces efforts, une étude a révélé cet été que seuls 40 % des employés interrogés ont une opinion positive de leur bien-être.

Pour s’attaquer à ce problème en 2022, les employeurs devraient s’efforcer d’intégrer le bien-être dans toutes leurs pratiques en RH. Par exemple, favoriser un “lien entre le bien-être, la flexibilité et l’inclusion”. Lorsque vous pouvez donner aux employés la flexibilité de gérer ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur du travail, cela crée un environnement plus inclusif, avec plus d’employés capables de s’engager de manière saine.

Le développement du leadership est un autre moyen de promouvoir le bien-être. Comme se concentre sur l’amélioration des compétences des dirigeants, en accordant une attention particulière à leurs capacités de coaching et à leur appréciation d’un leadership empathique, ce qui peut grandement contribuer au bien-être général de la main-d’œuvre.

Pour l’année prochaine, les responsables RH doivent non seulement renforcer les efforts de bien-être dans l’ensemble de l’entreprise, mais aussi s’assurer qu’ils sont adaptés aux populations les plus à risque. En raison de nos maux sociétaux, les environnements d’entreprise toxiques peuvent avoir un effet disproportionné.

Compte tenu du travail accompli par les responsables RH au cours des deux dernières années, ils n’ont jamais été aussi bien placés pour comprendre la nécessité d’établir des liens plus étroits entre l’organisation et le bien-être, et pour mettre en œuvre ces plans. Au cours de l’année à venir, les RH auront pour tâche de définir une nouvelle et meilleure façon de travailler à travers le prisme de l’égalité, de la santé globale, de la compassion profonde et de la compassion humaine, aidée par la technologie.

 

Ayoub ELHADDADA

Partagez l'article:

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir PanoramaRH Brief, la newsletter RH qui va à l'essentiel.

Panorama RH

Panorama RH est la première plateforme RH marocaine indépendante qui propose des articles, témoignages, interviews et tribunes d'experts où sont abordés tous les aspects de la gestion des Ressources Humaines. C’est un lieu de partage ouvert et un moyen de s’informer et suivre les grands courants et tendances RH. Grâce à une équipe d’experts et une ligne éditoriale rigoureuse, vous disposerez d’une vision panoramique du monde RH. Panorama RH est aussi un support de choix pour la communication des cabinets, consultants et éditeurs de solutions RH.

Accès rapide

Newsletter