Ghosting : la tendance qui hante les RH

Ghosting RH
Partagez l'article:

 1,845 vues totales

Au cours de ces dernières années marquées par une guerre de talents accrue, un nouveau terme s’ajoute au jargon des RH du monde entier : le ghosting.

Passé des sites de rencontres aux entreprises, ce terme fait référence non seulement  aux candidats ‘‘fantômes’’ qui décident de mettre fin à un processus de recrutement sans  donner d’explications,  mais il désigne également les employés abandonnant leurs postes «hors du radar», après quelques mois ou même des années, sans se présenter au travail ; ou encore toute autre forme associée à une «simple disparition», sans préavis ni information.

Bien que cette pratique existe depuis quelques décennies, ce qui est nouveau, c’est le nombre croissant de cas d’employés qui cessent de se présenter au travail sans préavis ou de ceux qui ne se présentent pas le premier jour de travail après leur recrutement.

L’une des raisons pour lesquelles le ghosting est monté en puissance, c’est l’essor du marché du travail notamment dans le secteur des IT où l’offre de l’emploi est supérieure à la demande. Si le ghosting est frustrant et coûteux pour les recruteurs, pour ses adeptes, ils considèrent qu’il est très facile de changer d’emploi. Parce qu’il y a plus de postes ouverts que de candidats qualifiés pour les combler, les demandeurs d’emploi se sentent encouragés à abandonner la conversation avec les recruteurs dès qu’ils perdent tout intérêt pour une entreprise ou un poste.

Afin d’éviter que vous, recruteur, ne deveniez victime du ghosting vous-même, il est essentiel de comprendre d’abord en profondeur ce phénomène.

Pourquoi les candidats/employés pratiquent-ils le ghosting ?

Voici les différentes les plus fréquentes hypothèses qui peuvent expliquer le ghosting :

Eviter une situation inconfortable : plutôt que d’entamer une conversation inconfortable avec un manager ou un RH, certains employés ou candidats optent pour l’option la plus facile de tout simplement ”disparaître”.

Fuir un environnement de travail toxique : les personnes souvent confrontées à des conflits ou à de l’intimidation au travail peuvent choisir de ”Ghoster” comme stratégie de revanche.

Absence de perspectives : les employés peuvent avoir l’impression d’avoir atteint le sommet dans leurs postes s’il n’y a plus de nouveaux projets, responsabilités ou opportunités de formation.

Quant aux candidats, lorsqu’ils ne sont pas informés sur les différentes possibilités de carrière que présentes votre entreprise, ils vous font passer  automatiquement au second plan, en attendant de trouver une meilleure offre.

Manque de valorisation : les employés peuvent disparaître sans prévenir, s’ils ne se sentent pas valorisés ou respectés au travail. Cela pourrait être le cas quand on leur fait des fausses promesses, par exemple une promotion qui n’a jamais eu lieu.

Rechercher une meilleure opportunité : un meilleur salaire, des avantages sociaux, une culture d’entreprise, des horaires de travail … autant de raisons pour lesquelles un employé ou un candidat peut devenir fantôme.

Comment éviter le ghosting ?

Si un candidat ou un employé vient de vous ”Ghoster”, il est généralement trop tard pour y remédier. Mais il existe certaines mesures préventives que vous pouvez prendre pour garder votre client interne satisfait et rendre votre marque employeur plus attractive.

Rationalisez votre processus d’embauche. 

Réduire votre temps d’embauche est un excellent moyen d’augmenter la productivité et d’économiser l’argent de votre entreprise qui est gaspillé lors d’une recherche prolongée d’une perle rare. Cela vous aidera également à éviter que les candidats les plus passionnants ne glissent entre vos doigts. Faites un audit interne pour voir quelles étapes de votre processus de recrutement entravent votre capacité à prendre des mesures délibérées et raccourcissez-les ou éliminez-les, si possible.

Communiquez votre calendrier à l’avance

L’incertitude est un facteur majeur de ghosting. Même si un candidat s’intéresse à votre entreprise et au poste offert, il est plus susceptible de mettre fin brusquement à toute communication, s’il n’a pas une idée sur la durée qu’un processus de recrutement puisse prendre, surtout si une autre entreprise se montre plus disponible et plus communicante.

Soyez transparents avec vos candidats ainsi que vos employés

Afin de prévenir le Ghosting, il est fortement recommandé d’établir une excellente communication avec les salariés ainsi que les chercheurs d’emploi, et ce, dès les premiers contacts. Tout d’abord en leur expliquant clairement le circuit de toute leur vie au sein de l’entreprise pour éviter que certains vous quittent en cours de route. Ensuite, en s’informant rapidement sur  leurs priorités. Grâce aux réponses fournies, les employeurs peuvent s’adapter aux candidats/employés ou, à tout le moins, comprendre pourquoi ils n’ont plus de leurs nouvelles.

 

Ayoub ELHADDADA

Partagez l'article:

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir PanoramaRH Brief, la newsletter RH qui va à l'essentiel.

Panorama RH

Panorama RH est la première plateforme RH marocaine indépendante qui propose des articles, témoignages, interviews et tribunes d'experts où sont abordés tous les aspects de la gestion des Ressources Humaines. C’est un lieu de partage ouvert et un moyen de s’informer et suivre les grands courants et tendances RH. Grâce à une équipe d’experts et une ligne éditoriale rigoureuse, vous disposerez d’une vision panoramique du monde RH. Panorama RH est aussi un support de choix pour la communication des cabinets, consultants et éditeurs de solutions RH.

Accès rapide

Newsletter